Quand on partait sur les chemins voir les Oulettes (de Gaube)

Quand on partait sur les chemins voir les Oulettes (de Gaube)

Nous sommes à 2150 mètres d’altitude, face au plus haut sommet des Pyrénées françaises, l’un des plus beaux panoramas du GR10 devant nous, et on se délecte d’un sandwich aux saveurs locales sur la terrasse d’un refuge. What else ?

Randonnée à Madère : les 25 Fontes, de levada en cascade

Randonnée à Madère : les 25 Fontes, de levada en cascade

Même sous la pluie annoncée, on avait hâte de découvrir ces levadas dont les guides nous rebattent les oreilles, et aussi de jouer aux Indiana Jones dans la luxuriante végétation madérienne. Allez zou, enfile des chaussures et ta cape de pluie, on t’emmène avec nous sur les sentiers des levadas !

Excursion à l’est de Madère : du Pico do Areeiro à la Ponta de São Lourenço

Excursion à l’est de Madère : du Pico do Areeiro à la Ponta de São Lourenço

Et c’est reparti pour un tour ! Après avoir sillonné les routes sinueuses de l’ouest de Madère, on est remonté dans le car pour visiter l’est de l’île. Une nouvelle dose de virages, de paysages à couper le souffle et de pauses photos en perspective.

6 bonnes raisons d’aimer Cauterets, la belle et sulfureuse pyrénéenne !

6 bonnes raisons d’aimer Cauterets, la belle et sulfureuse pyrénéenne !

D’emblée, je sais que l’endroit va me plaire et que cette première fois pour moi dans les Pyrénées ne sera pas la dernière. Aujourd’hui, je reviens de mon quatrième séjour à Cauterets, une destination « été-hiver » comme disent souvent les offices de tourisme des stations de montagne. J’aime Cauterets, et je vais vous dire pourquoi.

Barulade en Serrois

Barulade en Serrois

C’est l’histoire d’une double boucle qui traverse le Serrois dans toute sa diversité. 17 kilomètres seules au monde à travers des paysages sublimes. 17 kilomètres entre deux clues impressionnantes, à Serres d’abord, village perché sur son rocher de la Pignolette, à Sigottier ensuite, où dame Nature nous sort le grand jeu ! 17 kilomètres de dépaysement, entre laine mohair et ravins insolites. Bref, 17 kilomètres de « barulade » dans des décors sympas. Et si vous n’avez toujours pas compris que cette rando est top, je vous offre 5 bonnes raisons pour vous convaincre. Non mais !

Entre Alpes et Provence, détours en Pays du Buëch

Entre Alpes et Provence, détours en Pays du Buëch

Les Pays du Buëch, c’est la Drôme provençale, les touristes et les oliviers en moins, les pommiers en plus ! C’est ce doux mélange de montagnes à taille humaine, de villages déjà provençaux et d’odeur de thym frais. Un lieu rêvé pour la rando.

On a pris notre pied et la mouche au Glandasse

On a pris notre pied et la mouche au Glandasse

C’est pas vraiment joli comme nom, le Glandasse, mais quand on y réfléchit, un mélange de « glander » et « godasse », c’est un message subliminal pour y faire une belle rando, vous ne trouvez pas ?