Un bien joli week-end, en Somme

Un bien joli week-end, en Somme

Au départ, j’avais prévu de vous parler des jolis villages du Lot. Et puis le souvenir tout frais d’un superbe week-end automnal dans la Somme m’a fait changer d’avis. Pour tout vous dire, j’écris ces lignes depuis le TER du retour – et je le regrette déjà tant il bringuebale de tous côtés, l’esprit encore bercé par le clapotis de la Manche sur les galets réchauffés sous un beau soleil d’octobre. Aujourd’hui, j’ai envie de vous raconter mon joli week-end samarien (oui, c’est comme ça qu’ont dit « de la Somme »), entre ville et bord de mer.

Voyage au centre de la Terre aux grottes de Lacave

Voyage au centre de la Terre aux grottes de Lacave

Tout commence par un voyage un tantinet atypique. A Lacave, on prend le train pour les entrailles de la Terre ! Avec une cinquantaine de passagers, je m’apprête à embarquer pour ce monde fascinant composé de stalactites, de stalagmites et de draperies de pierre en tout genre. Autant de merveilles insoupçonnées qui attendent leur lot quotidien de visiteurs dans les tréfonds du causse.

Le jour où j’ai eu un coup de cœur pour Marseille

Le jour où j’ai eu un coup de cœur pour Marseille

Je me souviens, c’était le 20 juillet 2013. J’avais débarqué la veille à la gare Saint-Charles, profitant d’un déplacement professionnel au festival d’Avignon (mon rêve !) pour visiter cette ville qui me fascine depuis toujours. Le 20 juillet 2013, Marseille m’a ouvert son cœur. Une ville rebelle, créative, généreuse, parfois déroutante mais toujours attachante.

Vestige d’une utopie sociale en Picardie

Vestige d’une utopie sociale en Picardie

Si je vous dis utopie, fouriérisme et palais social, ça vous parle ? Non ? Et si j’ajoute que l’on se trouve dans le nord de l’Aisne, pas très loin de Saint-Quentin ? Toujours pas ? Allez, je ne vous laisse pas mariner plus longtemps, ce site un peu hors du temps et pourtant encore bien vivant, c’est le Familistère de Guise (prononcer Gü-i-se si vous voulez faire couleur locale).

Pierrefonds, balade en château imaginaire

Pierrefonds, balade en château imaginaire

Avec ses tours et ses sculptures d’animaux fantastiques, on le croirait tout droit sorti d’un conte de fées. Tiens, d’ailleurs, j’aperçois Raiponce à la fenêtre de l’une des tours ! L’originalité du château de Pierrefonds tient dans son histoire singulière.

Week-end à Lyon : de collines en traboules

Week-end à Lyon : de collines en traboules

Votre mission, si vous l’acceptez : visiter Lyon en 1 jour et demi. Pari tenu ! A ce rythme, pas le temps de musarder dans les musées, l’objectif était clair : parcourir les principaux quartiers et découvrir la capitale des Gaule et ses merveilles en un minimum de temps.

Barulade en Serrois

Barulade en Serrois

C’est l’histoire d’une double boucle qui traverse le Serrois dans toute sa diversité. 17 kilomètres seules au monde à travers des paysages sublimes. 17 kilomètres entre deux clues impressionnantes, à Serres d’abord, village perché sur son rocher de la Pignolette, à Sigottier ensuite, où dame Nature nous sort le grand jeu ! 17 kilomètres de dépaysement, entre laine mohair et ravins insolites. Bref, 17 kilomètres de « barulade » dans des décors sympas. Et si vous n’avez toujours pas compris que cette rando est top, je vous offre 5 bonnes raisons pour vous convaincre. Non mais !