6 bonnes raisons d’aimer Cauterets, la belle et sulfureuse pyrénéenne !

6 bonnes raisons d’aimer Cauterets, la belle et sulfureuse pyrénéenne !

D’emblée, je sais que l’endroit va me plaire et que cette première fois pour moi dans les Pyrénées ne sera pas la dernière. Aujourd’hui, je reviens de mon quatrième séjour à Cauterets, une destination « été-hiver » comme disent souvent les offices de tourisme des stations de montagne. J’aime Cauterets, et je vais vous dire pourquoi.

En Quercy, au pays des villages de pierres blondes

En Quercy, au pays des villages de pierres blondes

Il m’aura fallu huit ans pour revoir le Quercy. Une semaine pluvieuse de mai 2012. J’en retiendrai surtout une ribambelle de villages tous plus beaux les uns que les autres et un gîte perdu dans les noyers à quelques encablures de Souillac. Au programme, un tour des plus beaux bourgs et villages du coin. Voilà mon top 5 personnel.

Un bien joli week-end, en Somme

Un bien joli week-end, en Somme

Au départ, j’avais prévu de vous parler des jolis villages du Lot. Et puis le souvenir tout frais d’un superbe week-end automnal dans la Somme m’a fait changer d’avis. Pour tout vous dire, j’écris ces lignes depuis le TER du retour – et je le regrette déjà tant il bringuebale de tous côtés, l’esprit encore bercé par le clapotis de la Manche sur les galets réchauffés sous un beau soleil d’octobre. Aujourd’hui, j’ai envie de vous raconter mon joli week-end samarien (oui, c’est comme ça qu’ont dit « de la Somme »), entre ville et bord de mer.

Voyage au centre de la Terre aux grottes de Lacave

Voyage au centre de la Terre aux grottes de Lacave

Tout commence par un voyage un tantinet atypique. A Lacave, on prend le train pour les entrailles de la Terre ! Avec une cinquantaine de passagers, je m’apprête à embarquer pour ce monde fascinant composé de stalactites, de stalagmites et de draperies de pierre en tout genre. Autant de merveilles insoupçonnées qui attendent leur lot quotidien de visiteurs dans les tréfonds du causse.

Le jour où j’ai eu un coup de cœur pour Marseille

Le jour où j’ai eu un coup de cœur pour Marseille

Je me souviens, c’était le 20 juillet 2013. J’avais débarqué la veille à la gare Saint-Charles, profitant d’un déplacement professionnel au festival d’Avignon (mon rêve !) pour visiter cette ville qui me fascine depuis toujours. Le 20 juillet 2013, Marseille m’a ouvert son cœur. Une ville rebelle, créative, généreuse, parfois déroutante mais toujours attachante.

Vestige d’une utopie sociale en Picardie

Vestige d’une utopie sociale en Picardie

Si je vous dis utopie, fouriérisme et palais social, ça vous parle ? Non ? Et si j’ajoute que l’on se trouve dans le nord de l’Aisne, pas très loin de Saint-Quentin ? Toujours pas ? Allez, je ne vous laisse pas mariner plus longtemps, ce site un peu hors du temps et pourtant encore bien vivant, c’est le Familistère de Guise (prononcer Gü-i-se si vous voulez faire couleur locale).

Pierrefonds, balade en château imaginaire

Pierrefonds, balade en château imaginaire

Avec ses tours et ses sculptures d’animaux fantastiques, on le croirait tout droit sorti d’un conte de fées. Tiens, d’ailleurs, j’aperçois Raiponce à la fenêtre de l’une des tours ! L’originalité du château de Pierrefonds tient dans son histoire singulière.