Randonnée à Madère : les 25 Fontes, de levada en cascade

Randonnée pluvieuse, randonnée heureuse. Venant de quelqu’un qui n’enfile pas ses chaussures de rando au moindre risque de pluie, c’est plutôt cocasse ! Mais bon, cette fois, c’est une rando organisée, avec un guide et tout un groupe de marcheurs bigarrés, et la balade du jour est un must see à Madère (de toute façon, on avait déjà payé).

Nous voilà donc parties marcher le long des levadas de Risco et de 25 Fontes, en plein cœur de Madère. Ces petits canaux permettent d’irriguer les cultures agricoles du sud de l’île, plus sèche que le nord. Même sous la pluie annoncée, on avait hâte de découvrir ces levadas dont les guides nous rebattent les oreilles, et aussi de jouer aux Indiana Jones dans la luxuriante végétation madérienne.

Allez zou, enfile des chaussures et ta cape de pluie, on t’emmène avec nous sur les sentiers des levadas !

laurisylve Madère

paysage de laurisylve à Madère

paysage de laurisylve à Madère

Laurisylve à Madère - détail

Levada et cascade du Risco

Nous y sommes ! Le parking de Rabaçal est envahi par la brume, l’humidité sera notre amie tout au long de la rando et une légère envie de pipi me prend déjà. Ça commence bien !

Le groupe s’ébroue joyeusement sur une route en pente douce, jusqu’à rejoindre enfin la levada du Risco. La route s’est transformée en chemin et on s’enfonce de plus en plus dans la laurisylve, cette forêt de lauriers typique de Madère aux faux airs de jungle.

Paysage de laurisylve à Madère

Paysage de laurisylve à Madère

Ici, les fougères sont géantes, les pissenlits sont des arbustes et le lichen sur les arbres donne une atmosphère ouatée. La sorte de bruinasse qui nous accompagne rend le paysage carrément flippant. On s’imagine dans la forêt interdite et on tremble à l’idée de tomber nez à nez sur Aragog !

Allez, pour vous mettre dans l’ambiance…

Maintenant que vous avez une musique d’ambiance à la hauteur du paysage, reprenons.

Le chemin finit par devenir un sentier humide à l’approche de la cascade du Risco. On s’approche au plus près de la chute d’eau jusqu’à en ressentir quelques embruns. Le faible débit d’eau ce jour-là ne nous fait pas oublier la hauteur impressionnante du machin. On est littéralement subjugué et happé par cette végétation omniprésente et cette ambiance quasi mystique.

Le combo bruine, humidité et fracas de l’eau n’arrange pas mon cas. Et dire qu’il reste encore la levada des 25 Fontes, la pause déjeuner et le chemin du retour ! Bref, je tente au maximum de faire abstraction et on rebrousse chemin pour rallier le sentier des 25 Fontes.

Randonnée vers la cascade du Risco à Madère

Levada du Risco à Madère

Cascade du Risco à Madère

Levada des 25 Fontes

C’est parti pour une longue descente d’escaliers vers les 25 Fontes (littéralement les 25 sources) ! Heureusement, notre guide nous annonce que nous n’aurons pas à tout remonter. Joie !

Tant que le chemin est large, on s’amuse à chercher les truites dans la levada que nous longeons. Ça ne va pas durer…

Le sentier devient vite carrément étroit et le croisement des nombreux groupes de randonneurs, qui avaient malheureusement choisi le même jour que nous pour arpenter la levada, va s’avérer bien compliqué. Impossible de prendre des photos, j’aurais créé un embouteillage ! Pour vous aider à imaginer le truc, ça donnait quelque chose comme ça : à notre droite, la pente abrupte puis la levada, puis notre sentier en pierres de 50cm de larges, puis, parfois, un « sentier » en terre tout aussi étroit. A gauche le vide, souvent masqué par une végétation très dense.

A noter une partie très « aérienne », où je ne faisais pas trop la maligne alors que d’habitude, je n’ai pas le vertige. Je vous rassure, il y a quand même un garde-corps.

Randonnée des 25 Fontes à Madère
les fameux escaliers…

Randonnée le long de la levada des 25 Fontes à Madère

Levada des 25 Fontes à Madère

A ce moment-là, on peine à imaginer ce qu’ont dû endurer les ouvriers ou les paysans qui ont bâti ces petits rubans d’eau, ces fils de vie indispensables à l’agriculture locale et qui font aujourd’hui la renommée de Madère. Des kilomètres et des kilomètres de canaux construits à flanc de montagne, sur des parois souvent abruptes, à coup de simples pioches et à la force des bras. Le tout complété par des tunnels permettant de transporter l’eau de l’autre côté du versant.

Une dernière descente et nous arrivons aux 25 Fontes, où nous nous posons pour déjeuner. Face à nous, une jolie cascade dans son écrin de verdure. Y a pire pour une pause casse-croûte !

Levada des 25 Fontes à Madère

Randonnée aux 25 Fontes à Madère

les 25 Fontes à Madère
les 25 Fontes, but ultime de notre rando du jour

Randonnée aux 25 Fontes à Madère

Le sandwich avalé en quatrième vitesse (d’autres groupes de randonneurs attendent leur tour !) et hop, on repart. A vrai dire, ça m’arrange qu’on reparte vite, parce que l’envie de pipi est passée à « pressante ++ ».

Je ne savais pas qu’il restait encore une bonne heure de marche. Ne pas y penser… Je crois que je n’ai jamais autant pris sur moi au cours d’une rando !

Comme promis, on bifurque avant la longue volée de marches, direction le tunnel. Le guide décide à mon grand désarroi de faire une pause avant de s’enfoncer dans l’obscurité. Un joli pinson des arbres vient nous rendre visite, ce qui m’a au moins permis de me concentrer sur autre chose.

levada à Madère

Paysage depuis la levada des 25 Fontes

pinson des arbres à Madère
coucou toi !
paysage de Madère
de l’autre côté du tunnel 🙂

Après un quart d’heure beaucoup trop long, le groupe s’engage dans ledit tunnel. La levada est toujours à côté de nous et ma petite taille m’évite de faire trop attention au plafond trop bas.

La navette nous attend à la sortie. Ouf ! J’entrevois enfin le bout du tunnel (c’est le cas de le dire). Mon calvaire s’achève dans un boui-boui petit café de Calheta. Merci au guide d’avoir demandé au chauffeur de faire un petit détour rien que pour moi (il a dû avoir pitié de mon regard de détresse). Je crois que je n’aurais pas supporté l’heure de route supplémentaire pour rentrer jusqu’à Funchal !

Bref, une rando inoubliable à tous points de vue, qui restera mon meilleur souvenir de Madère.

À voir aussi à Madère

 

Cet article t’a plu ? Épingle-le sur Pinterest !

Pinterest_de levada en cascade, cap sur les 25 fontes

 

13 réflexions sur “Randonnée à Madère : les 25 Fontes, de levada en cascade

    1. Merci pour ton commentaire. Heureusement, la rando n’était pas trop longue et les paysages sublimes m’ont aidée à faire abstraction et à me concentrer sur autre chose ! L’endroit est vraiment merveilleux et cette végétation typiquement madérienne est un régal pour les yeux.

      J'aime

    1. Ca l’est ! Ce qui explique la foule omniprésente le long du sentier. La seule fois où j’ai vu autant de monde sur un sentier, c’etait pour monter au Puy de Sancy. J’avoue que la brume rend les photos encore meilleures.

      J'aime

    1. Oui, finalement, je ne regrette pas la météo du moment. Heureusement, ce n’était qu’une fine bruine, surtout au début. La plupart de la rando s’est effectuée « à sec » et c’est tant mieux. J’ai vraiment adoré cette balade, la végétation est magique !

      Aimé par 1 personne

  1. Quelle aventure magnifique ! en effet c’est un paysage de contes de fées, et la pottermaniaque que je suis est sensible à la référfence ! j’ai vu des paysages comme ça aux Açores et j’avais adoré ce combo luxuriance, brume, fleurs, forêt, vertige…
    Sauf qu’avoir envie de faire pipi près d’une cascade c’est juste le pire du pire 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Il y a quelques similitudes entre Madère, les Açores, les Canaries et le Cap Vert, notamment d’un point de vue végétation. C’est en voyageant à Madère que j’ai appris qu’il y avait même un nom pour désigner l’ensemble, la Macaronésie. Et je confirme pour la cascade 🙂

      J'aime

    1. Si je peux t’inspirer… 😉
      J’adore la rando, j’ai l’impression que ça me purifie le corps et l’esprit. On ne pense à rien, juste à contempler le paysage qui nous entoure. Et ça fait du bien. Madère est une île magnifique et j’y reviendrais avec plaisir.

      Aimé par 1 personne

      1. Oui je confirme j’ai déjà eu la chance de me rendre à madère mais j’étais plus jeune et ma maman n’est pas très rando ! Du coup ce serait à refaire avec les randos les au programme ! Je suis d’accord ça fait du bien de se marcher en ne pensant à rien et d’être émerveillée par la beauté des paysages ! 🙂

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s