Un jour aux îles Borromées

Rhaaa les îles Borromées ! Un vague souvenir de reportage télé m’évoquant la douceur de vivre et le romantisme. Des images d’endroit rêvé pour une demande en mariage à bord d’un Riva face au jardin en terrasses d’Isola Bella !

Bergame, où nous séjournions, n’est pas très loin… Bref, nous sommes montées dans le train, direction le « Lago Maggiore ».

Passons les petits cafouillages de transport (j’y reviendrai plus tard) et nous voilà passées en Piémont, dans cette petite ville en bord de lac, Stresa. C’est le point le plus proche des îles Borromées. En quelques minutes de navette, nous atteignons la première des trois îles, Isola Bella.

270517_Un_jour_aux_iles_Borromees_1
Le merveilleux jardin d’Isola Bella

270517_Un_jour_aux_iles_Borromees_2

270517_Un_jour_aux_iles_Borromees_3

Elle porte très bien son nom, Isola Bella. Depuis la rive comme du bateau, elle affiche en premier son plus beau profil : un fabuleux jardin, celui du Palais Borromeo. Difficile de s’imaginer que la forme actuelle de cette île est le fruit d’un travail de 40 ans ! Au XVIIe siècle, Carlo Borromeo fait aménager l’île de sorte que son palais et le jardin attenant prennent la forme d’un navire. Au nord, le palais représente le pont avant et la darse, la proue. Au sud, la terrasse supérieure du jardin forme la poupe. L’ensemble occupe la majeure partie de l’île, ne laissant que quelques miettes à la trentaine d’habitants.

270517_Un_jour_aux_iles_Borromees_4
Les habitations d’Isola Bella se massent sur la côte ouest de l’île 

270517_Un_jour_aux_iles_Borromees_5

270517_Un_jour_aux_iles_Borromees_6
Il y a quand même la place pour une petite église !
270517_Un_jour_aux_iles_Borromees_7
Le palais Borromeo d’Isola Bella
270517_Un_jour_aux_iles_Borromees_8
De l’extrémité nord de l’île (la proue du navire si vous avez suivi), on a une jolie vue

A quelques minutes de bateau, l’Isola dei Pescatori (ou Isola Superiore) est la plus authentique. Ici, pas de villa luxueuse ou de jardin romantique. Simplement quelques maisons collées les unes aux autres et séparées par d’étroites ruelles. C’est la plus peuplée des Borromées, avec près de 60 habitants. C’est aussi la seule qui n’appartient pas à la famille Borromeo.

270517_Un_jour_aux_iles_Borromees_9
L’Isola dei Pescatori n’est pas bien loin d’Isola Bella.
270517_Un_jour_aux_iles_Borromees_10
Les maisons de l’Isola dei Pescatori
270517_Un_jour_aux_iles_Borromees_11
L’Isola dei Pescatori

Enfin, l’Isola Madre, l’île verte. Paradoxalement, la plus grande des îles Borromée n’héberge que le Palais Borromeo (encore un !) et un vaste parc à l’anglaise riche d’espèces originaires de tous les continents.

De retour sur le « continent », ne partez pas sans vous balader sur la rive du lac à Stresa. Entre hôtels XIXe siècle, jardins et petites plages aménagées, la promenade y est plus que sympathique.

270517_Un_jour_aux_iles_Borromees_12
Le Palais Borromeo de l’Isola Madre
270517_Un_jour_aux_iles_Borromees_13
Détail du Palais Borromeo
270517_Un_jour_aux_iles_Borromees_14
La végétation méditerranéenne s’épanouit aux Borromées
270517_Un_jour_aux_iles_Borromees_15
La jolie promenade de Stresa nous offre de jolies vues sur Isola Bella
270517_Un_jour_aux_iles_Borromees_16
Au loin, Isola Bella

Bon à savoir

Une destination pas donnée

Les deux palais Borromeo et leurs jardins respectifs se visitent, et ce n’est pas donné. Comptez 21 euros par personne pour un billet couplé. Pris séparément, le combo palais + jardin d’Isola Bella coûte 16 euros et celui d’Isola Madre, 13 euros. Dommage, il n’est pas possible de visiter les jardins sans visiter les palais.

L’Isola Madre

Concernant l’Isola Madre, si, comme nous, le tarif d’entrée du jardin (que nous avons découvert sur place) vous rebute, sachez que vous ne pouvez pas faire grand-chose si ce n’est d’attendre la prochaine navette. 45 minutes de perdues dans un espace assez restreint, puisque le palais et le jardin prennent quasiment toute la place.

270517_Un_jour_aux_iles_Borromees_17
La navette quitte Isola Madre

Les navettes

La tarification des navettes n’est pas évidente. Il existe plusieurs types de billets, du genre « trajet sans arrêts intermédiaires autorisés », « trajet avec arrêts intermédiaires autorisés » ou encore une sorte de pass où tu fais ce que tu veux. Bref, de mémoire, on s’était planté parce qu’on n’avait rien compris, et, finalement, on a débarqué à Isola Madre sans en avoir le droit.

Le train

Voilà un problème qui nous a fait perdre une bonne heure et demie en gare de Bergame ! Si, comme nous, vous êtes hébergés dans une autre région (en l’occurrence pour nous, la Lombardie), il est assez difficile de trouver les bonnes infos sur les horaires de train. L’office de tourisme de Bergame avait pu nous renseigner pour aller à Milan, mais nous avons reçu une fin de non recevoir pour la partie Milan – Stresa. « Impossible, Stresa est en Piémont, et nous n’avons pas accès aux horaires ». Bref, nous avons fini par profiter d’une escapade à Milan pour piocher des infos à la gare centrale. L’employé nous a sorti les horaires sur une feuille. Horaires qui ne correspondaient pas à ceux trouvés sur internet (et qui m’ont valu un bon explosage de forfait au passage). Bref, je ne me souviens plus lesquels des deux étaient corrects, mais le mieux est de se renseigner avant d’arriver en Italie. Ce séjour datant de 2011, les choses ont peut-être changé (je l’espère) mais pour nous, cela nous a fait perdre un temps fou. Dommage, on aurait pu prendre davantage notre temps et visiter l’Isola dei Pescatori.

270517_Un_jour_aux_iles_Borromees_18
Le long de la promenade, les hôtels chics de Stresa

Venir aux îles Borromées sans voiture

Vous pouvez facilement accéder à ce petit bijou sans voiture. La ville de Stresa, point de départ des navettes en bateau pour les îles, dispose d’une gare reliée à Milan et Domodossola. Comptez entre 1h et 1h30 pour rejoindre Stresa depuis Milan.

Comparé à la France, le train est vraiment bon marché en Italie (en tout cas sur ce genre de lignes), ce serait dommage de s’en priver !

Autres idées de visite

Infos pratiques

Informations touristiques sur les Iles Borromées
Que voir au lac Majeur et à proximité ?
Infos sur les navettes du lac Majeur

5 réflexions sur “Un jour aux îles Borromées

  1. Je ne m’en lasse pas. 🙂 C’est vrai que les trains régionaux italiens, en tout cas pour cette région, sont bon marchés. Certes ils sont parfois en piteux état, du moins pour la propreté… mais je crois que je préfère cela à des trains rutilants que je ne peux (veux) pas me payer.^^

    J'aime

      1. Oui cela varie pas mal de l’un à l’autre. J’ai déjà eu des trains super bruyants et tous tagués. Pour faire Domodossola – Milan, en 2 h 00, le trajet semblait long. Mais heureusement ce n’est pas à chaque fois. J’ai l’impression que le service s’est amélioré aussi depuis qu’il y a eu l’expo universelle à Milan… C’est cette année là que des distributeurs automatiques ont été installés à la gare de Domo pour acheter les billets de train. 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s