5 lieux où flâner à Milan

L’été, le soleil, le ciel bleu, la chaleur… On est à Milan et on n’a pas envie de s’enfermer à la Pinacothèque, qui est pourtant un musée de classe mondiale. Juste une envie de se balader et de profiter de la dolce vita « alla milanese » ! Qu’à cela ne tienne, la capitale lombarde a beaucoup de choses à offrir.

Voilà mon top 5 des lieux où flâner à Milan.

200517_Où_flaner_a_Milan_1
Depuis la terrasse du Duomo

1re étape : le Duomo, pour admirer les dentelles de pierre

Impossible d’aller à Milan sans visiter le Duomo ! D’abord parce que c’est la deuxième plus grande cathédrale gothique au monde. Ensuite parce que sa façade lumineuse et ses pinacles agissent comme un aimant. Je n’ai pas retenu grand-chose de l’intérieur, si ce n’est l’impressionnante forêt de piliers, la hauteur de la nef, et l’obscurité qui y règne. Par chance, ce jour-là, c’était cérémonie d’ordination. Un événement rare qui renforce le côté solennel du lieu.

Non, ce que je retiendrai surtout de cette visite du Duomo, c’est la terrasse. Pour 9€ (13€ si vous prenez l’ascenseur), vous pouvez accéder au toit et à un point de vue inédit sur l’architecture de la cathédrale. En passant par les coursives extérieures, vous profiterez d’un point de vue inégalable sur les contreforts, les pinacles ouvragés et toutes ces dentelles de pierre qui habillent si élégamment l’édifice.

200517_Où_flaner_a_Milan_2
Il Duomo, au cœur de Milan
200517_Où_flaner_a_Milan_3
Une visite en pleine cérémonie d’ordination
200517_Où_flaner_a_Milan_4
Sur la coursive extérieure, on profite des détails architecturaux
200517_Où_flaner_a_Milan_5
Les dentelles de pierre sont bien plus belles de près
200517_Où_flaner_a_Milan_6
Sur le toit du monde Duomo !
200517_Où_flaner_a_Milan_7
Sur le toit du Duomo, détails des ornements
200517_Où_flaner_a_Milan_8
Les tailleurs de pierre ont fait dans la dentelle !

2e étape : la Galleria Vittorio Emanuele II, pour admirer l’accord parfait entre pierre, verre et acier

Sur la piazza del Duomo, on ne peut pas rater la Galleria Vittorio Emanuele II : un grand arc de triomphe en marque son entrée sud. Clairement, c’est un « must see ». Du sol au plafond, tout est beau ! Marbre rose et mosaïques multicolores au sol. Ne manquez pas le taureau (pourtant symbole de la grande rivale du Nord, Turin), où il est de tradition (en tout cas pour les touristes) de faire trois fois le tour sur soi-même en posant le talon sur… je vous laisse deviner ! Façades travaillées, avec colonnes sculptées et peintures murales. Derrière ces murs, des boutiques de luxe qui vous confirment qu’on se trouve bien dans la capitale italienne – pour ne pas dire mondiale – de la mode. Et puis cette verrière spectaculaire ! 7800 m² de vitres, pour un poids total de 353 tonnes. Jusqu’à 47 mètres de hauteur au niveau de la coupole octogonale. Cette merveille, on la doit à l’architecte Giuseppe Mengoni. Grazie mille Giuseppe !

On ressort de la Galleria côté piazza della Scala, la célèbre Scala, plus célèbre pour ses représentations que pour son architecture sobre.

200517_Où_flaner_a_Milan_9
L’arc de triomphe, porte d’entrée de la Galleria sur la piazza del Duomo
200517_Où_flaner_a_Milan_10
Sous la coupole de la Galleria Vittorio Emanuele II
200517_Où_flaner_a_Milan_11
Du bas en haut, tout est beau !
200517_Où_flaner_a_Milan_12
Le magnifique sol de la Galleria
200517_Où_flaner_a_Milan_13
Sols en mosaïques, dans un état impeccable
200517_Où_flaner_a_Milan_14
Côté Piazza della Scala
200517_Où_flaner_a_Milan_15
La Scala, monument de l’art et de la culture à Milan, reste assez sobre à l’extérieur

3e étape : le Castello, pour rendre visite aux Sforza

Un immense mur de briques annonce l’entrée du Castello Sforzesco. Ce vaste château fort du XVe siècle était autrefois la résidence des Ducs de Milan. La famille Sforza, à l’origine de la construction de cette version médiévale du château (il y avait une citadelle à cet emplacement auparavant), a pris la tête de ce duché pendant près d’un siècle, en alternance avec la maison d’Orléans. Aujourd’hui, l’édifice abrite plusieurs musées.
Juste derrière le château, le parco Sempione constitue un véritable poumon à proximité du cœur de la cité.

On quitte le Castello, direction le quartier du Ticinese. En chemin, on s’arrête pour admirer la jolie basilique Sant’Ambrogio.

200517_Où_flaner_a_Milan_16
La vaste cour du Castello Sforzesco
200517_Où_flaner_a_Milan_17
Détail architectural du Castello sforzesco
200517_Où_flaner_a_Milan_18
L’arc de la Paix (arco della Pace), au cœur du Parc Sempione
200517_Où_flaner_a_Milan_19
La basilique Sant’Ambrogio
200517_Où_flaner_a_Milan_20
La basilique Sant’Ambrogio

4e étape : le Ticinese, pour plonger dans le Milan d’hier et d’aujourd’hui

Des églises, des ruines romaines, des façades bigarrées… Autour du Corso di Porta Ticinese, c’est un Milan d’histoire et de patrimoine qui se dévoile. Au cœur de ce quartier, le Parco delle Basiliche offre une petite respiration au milieu d’un tissu urbain assez dense. On peut y admirer la basilique Sant’Eustorgio, toute de briques roses vêtue, et la basilique San Lorenzo Maggiore. Devant cette dernière, une colonnade du IVe siècle demeure la plus importante ruine romaine de Milan. Et, au bout de cette colonnade, la Porta Ticinese, l’une des deux portes restantes de l’ancienne enceinte médiévale de la ville, qui donne son nom au quartier.

Sur le Corso di Porta Ticinese, on a l’impression d’être dans un Milan authentique, loin des touristes. Partout, des messages tantôt politiques, tantôt poétiques, s’affichent sur les façades décrépies et les rideaux de fer fatigués. Les bâtiments sont assez bas, un Milan à taille humaine en quelque sorte, aux antipodes des façades luxueuses du « Quadrilatère de la mode » où se concentrent toutes les marques de luxe.

Bref, un quartier authentique et sympathique.

200517_Où_flaner_a_Milan_21
Basilique Sant’Eustorgio
200517_Où_flaner_a_Milan_22
Basilique Sant’Eustorgio
200517_Où_flaner_a_Milan_23
Basilique Sant’Eustorgio : détail architectural
200517_Où_flaner_a_Milan_24
Basilique San Lorenzo Maggiore
200517_Où_flaner_a_Milan_25
L’empereur Constantin fait un dunk !
200517_Où_flaner_a_Milan_26
La colonnade San Lorenzo
200517_Où_flaner_a_Milan_27
Le Corso della Porta Ticinese, avec la Porta Ticinese au fond
200517_Où_flaner_a_Milan_28
L’impression d’être dans un Milan alternatif

5e étape : les Navigli, pour découvrir un Milan insolite

A l’extrémité sud du Corso di Porta Ticinese, l’horizon s’élargit. On arrive à la Darsena, un grand bassin destiné à l’accostage des bateaux. Manque de chance pour nous, la zone était en travaux et la darse, à sec. C’est d’ici que partent les deux principaux canaux (navigli en italien) de Milan., le Naviglio Grande et le Naviglio Pavese. (il y en a un troisième, le Naviglio Martesana, qui part du nord de la ville). Pas de bâtiment remarquable ni d’architecture spectaculaire à observer, juste un petit côté « Amsterdam » qui a un peu surpris les touristes que nous étions. Calme en journée, les Navigli s’animent le soir venu, notamment dans les bars-restaurants installés dans les péniches.

Le plaisir de voir les façades se refléter dans l’eau et d’accéder à un Milan moins connu a suffi à notre bonheur.

200517_Où_flaner_a_Milan_29
Changement d’ambiance aux Navigli
200517_Où_flaner_a_Milan_30
Le calme (en journée) des Navigli
200517_Où_flaner_a_Milan_31
Reflet sur le Naviglio Pavese
200517_Où_flaner_a_Milan_32
Naviglio Pavese

Cadeau bonus !

Il fait trop chaud pour parcourir les rues de Milan ? Profitez des bancs à l’ombre des grands arbres des Giardini pubblici Indro Montanelli pour faire une petite sieste au frais. C’est un parc à l’anglaise, avec ses allées tortueuses et ses petits kiosques à boissons où se jouent des parties d’échecs endiablées.

Et puis, si vous vous y rendez à pieds depuis la piazza del Duomo, ça vous permettra de traverser le très chic Quadrilatero della Moda (« quadrilatère de la mode » comme son nom l’indique) et de faire chauffer la carte bleue ! Nous avons fait l’erreur de visiter Milan un dimanche, le quartier était désert… Les édifices, plus ouvragés qu’ailleurs, y sont très jolis.

200517_Où_flaner_a_Milan_33
Parking à scooters : pas de doutes, on est en Italie !
200517_Où_flaner_a_Milan_34
Dans les rues de Milan
200517_Où_flaner_a_Milan_35
La cour du Palazzo dei Giureconsulti (Palais des Jurisconsultes)
200517_Où_flaner_a_Milan_36
Façade joyeuse à deux pas du Duomo
200517_Où_flaner_a_Milan_37
Statues têtes bêches au Duomo

5 réflexions sur “5 lieux où flâner à Milan

    1. Ah oui côté gastronomie c’est sympa. On avait mangé dans un petit resto face à la basilique Sant’Eustorgio un risotto « alla milanese » excellent. Très peu de touristes dans ce coin c’était super.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s