Funchal, côté jardins : comme une impression d’Eden

Si les Portugais la surnomment « ilha das flores », c’est qu’il y a une bonne raison ! Baigné par un climat doux et humide, l’île principale de l’archipel de Madère est bel et bien un écrin de verdure. C’est donc avec un féroce appétit de couleurs et de parfums que nous débarquons sur le tarmac du périlleux aéroport de Santa Cruz.

Question fleurs, Funchal n’a rien à envier au reste de l’île ! La capitale de cette région autonome offre une myriade de parcs et jardins de haute volée, si bien que nous leur avons consacré presque entièrement nos deux premières journées de visite. Et on ne le regrette ab-so-lu-ment pas !

291117_Funchal_cote_jardin_1
Jardim Monte Palace
291117_Funchal_cote_jardin_2
Jardim Monte Palace
291117_Funchal_cote_jardin_3
Jardim botânico
291117_Funchal_cote_jardin_4
Jardim botânico
291117_Funchal_cote_jardin_5
Quinta do Palheiro
291117_Funchal_cote_jardin_6
Quinta do Palheiro

Le Jardim municipal

Le hasard de nos premières déambulations dans Funchal nous a rapidement menées au jardim municipal. Le parc n’est pas très grand mais il est idéalement situé en plein centre ville. Espèces tropicales et spécimens remarquables rendent ce petit poumon vert particulièrement attractif. Un petit kiosque propose boissons fraîches et snacks.

Comment s’y rendre ?

Le jardin municipal se trouve sur l’avenue Arriaga, en plein centre de Funchal. Il est facilement accessible par les lignes de bus, en taxi ou à pied si votre hébergement est au centre ville.

291117_Funchal_cote_jardin_7

291117_Funchal_cote_jardin_8

291117_Funchal_cote_jardin_9

Le Jardim tropical Monte Palace

« C’est un jardin extraordinaire… » L’air de Trenet trotte dans ma tête à l’évocation de cet endroit délicieux de Monte, sur les hauteurs de Funchal. Dépaysement garanti au milieu de centaines d’espèces tropicales, dans un décor forgé par un relief accidenté. Le jardin est si vaste qu’il est difficile d’en explorer toutes les allées. Nous y avons passé deux bonnes heures, sans vraiment prendre de pause, et nous sommes loin d’en avoir vu tous les trésors.

Bon à savoir avant d’envisager la visite, l’important dénivelé entre le haut et le bas du parc. Dites-vous que vous devrez remonter tout ce que vous aurez descendu ! Si vous avez quelques difficultés pour marcher, la visite sera compliquée.

291117_Funchal_cote_jardin_10

291117_Funchal_cote_jardin_11

291117_Funchal_cote_jardin_12

291117_Funchal_cote_jardin_13

291117_Funchal_cote_jardin_14

291117_Funchal_cote_jardin_15

Ceci étant dit, passons aux choses sérieuses. Le Jardim tropical Monte Palace vous envoie tout droit dans une sorte de « jungle » arrangée, un drôle de mélange entre une végétation luxuriante (vous ferez l’essentiel de votre visite à l’ombre des arbres) et la zénitude d’un jardin japonais. De nombreuses « attractions » se cachent aux quatre coins du jardin, comme les divers bassins aux carpes koi, des panneaux d’azulejos, un « sentier des arches », une petite rivière, and so on. Le palais Monte (non visitable) et un lac forment la partie centrale du parc ; ce sera finalement ce qui m’aura le moins marquée. J’ai de loin préféré les installations japonisantes que l’on retrouve en fil rouge et le sublime parterre d’orchidées en contrebas du palais.

291117_Funchal_cote_jardin_16
Sur le sentier des arches

291117_Funchal_cote_jardin_17

291117_Funchal_cote_jardin_18

291117_Funchal_cote_jardin_19
Quelques azulejos sont exposés dans le parc
291117_Funchal_cote_jardin_20
Le lac, pièce centrale du jardin

291117_Funchal_cote_jardin_21

Quand on arrive au point café, c’est qu’on est arrivé tout en bas du parc. Pour remonter, nous avons opté pour le petit sentier un peu caché au milieu de la végétation typiquement madérienne et la laurisylve.

Comment s’y rendre ?

Par le téléphérique : le jardin se trouve tout de suite sur votre gauche en sortant de la gare d’arrivée.
Par le bus n°20,21, 22 ou 48.

Tarif : 12,50 € (gratuit pour les – de 15 ans)
Le site internet

291117_Funchal_cote_jardin_22
291117_Funchal_cote_jardin_23

291117_Funchal_cote_jardin_24
Le sublimissime partrerre d’orchidées
291117_Funchal_cote_jardin_25
Bassin aux carpes koi

291117_Funchal_cote_jardin_26

291117_Funchal_cote_jardin_27

Le Jardim botânico da Madeira

Un jardin au style résolument différent du Monte Palace mais tout aussi beau. Comme son nom l’indique, le jardin botanique se veut un conservatoire du végétal. On y voit d’ailleurs pas mal de serres qui servent à la fois à la préservation et à la recherche. Près de 3000 espèces y sont présentées de la plus belle des manières.

Ici, les ambiances se succèdent : d’abord l’arboretum et les succulentes. Les massifs sont soigneusement arrangés, avec des compositions toutes plus belles les unes que les autres. On a aimé se perdre dans les allées étroites du jardin, au milieu des cactus et des plantes grasses en fleurs.

Peu à peu, le paysage le plus emblématique du jardin se dévoile : un gigantesque parterre dédié à l’art topiaire, où les jardiniers se la jouent artistes. Un grand rectangle composé d’une mosaïque en vert et prune. Une chorégraphie où les formes géométriques se succèdent pour former un ensemble incroyablement graphique. On le parcourt en long, en large et en travers, vu de haut, oh et puis non, à hauteur d’homme c’est bien aussi !

291117_Funchal_cote_jardin_28
Ce téléphérique relie Monte au jardim botânico
291117_Funchal_cote_jardin_29
Le fameux parterre du jardim botânico

291117_Funchal_cote_jardin_30

291117_Funchal_cote_jardin_31

291117_Funchal_cote_jardin_32

291117_Funchal_cote_jardin_33

On passe rapidement à travers la zone des plantes agro-industrielles, riche des plantes dont l’homme a su tirer parti pour son alimentation ou autre industrie. Des arbres fruitiers tropicaux ou subtropicaux principalement. Puis arrivent les plantes aromatiques et médicinales.

Un peu plus bas, le jardin change de physionomie. Place aux palmiers. Des palmiers de toute sorte et de toute taille. Une belle collection joliment arrangée, avec quelques blocs de roches volcaniques et un espacement entre les arbres propices à la zénitude.
La visite se termine par les plantes endémiques de Madère. La laurisylve, cette forêt de lauriers primaire que l’on ne trouve plus qu’à Madère, aux Açores, aux îles Canaries et au Cap Vert, est bien évidemment mise en avant. Mais pour admirer cette fameuse forêt, mieux vaut parcourir les chemins du centre de l’île.

291117_Funchal_cote_jardin_34

291117_Funchal_cote_jardin_35

291117_Funchal_cote_jardin_36

291117_Funchal_cote_jardin_37

291117_Funchal_cote_jardin_38

291117_Funchal_cote_jardin_39

Comment s’y rendre ?

Par le téléphérique (la gare de départ se trouve à 200m environ de la gare d’arrivée du téléphérique de Monte).
Par le bus n°29, 30, 31 ou 31A
En taxi.

Le plus simple est d’enchaîner la visite du Jardim tropical Monte Palace et du Jardim botânico dans la même journée pour optimiser les trajets.

Tarif : 5,50€ (gratuit pour les – de 6 ans, 2 € pour les 6-18 ans)
Le site internet

Jardins da Quinta do Palheiro

Après un parcours chaotique en bus à travers les ruelles étroites et escarpées des faubourgs de Funchal, nous voilà devant l’entrée de la Quinta do Palheiro. Le jardin nous était recommandé par notre guide pour son exubérance, allons voir !

291117_Funchal_cote_jardin_40

291117_Funchal_cote_jardin_41

291117_Funchal_cote_jardin_42
la Quinta dans son écrin de verdure

291117_Funchal_cote_jardin_43

291117_Funchal_cote_jardin_44

291117_Funchal_cote_jardin_45

Tout commence par une descente en pente douce. La vue porte au loin sur l’océan. Autour de nous, que du vert. On est encore à Funchal sans vraiment y être ; la ville s’est effacée. La Quinta se trouve au bout de l’allée bordée de grands arbres. Ici commence la visite.

On se retrouve face à un jardin paysager, un enchaînement de massifs en technicolor où arbustes et fleurs s’entremêlent dans une belle harmonie. Les espaces séparés par des haies basses donnent l’impression d’une succession de jardins intimistes. Les massifs sont bien fournis, colorés à souhait, c’est joyeux et frais, on en prend plein la vue !
Le prix nous a fait un peu tiquer mais on l’a vite oublié au vu de la beauté du jardin.

Comment s’y rendre ?

Par le bus n° 36A ou 37
En taxi

Tarif : 11 € (gratuit pour les – de 17 ans)
Le site internet

291117_Funchal_cote_jardin_46

291117_Funchal_cote_jardin_47

291117_Funchal_cote_jardin_48

291117_Funchal_cote_jardin_49
La Quinta comprend également un golf

291117_Funchal_cote_jardin_50

291117_Funchal_cote_jardin_51

Le Parque Santa Caterina

Situé en bordure ouest du centre ville, le parc Santa Caterina occupe une position dominante au-dessus du port de Funchal. Il se compose d’une partie pelouse, d’un petit lac et d’une partie un peu plus paysagée, avec de grands arbres et quelques massifs de fleurs avec vue sur mer. Rien d’extraordinaire mais un petit coin sympa pour faire une pause après une longue journée de visites.

Comment s’y rendre ?

Entrée principale par l’avenue do Infante. Situé en centre ville, il est facilement accessible à pied ou en bus.

Le site internet

291117_Funchal_cote_jardin_52

291117_Funchal_cote_jardin_53

Tiens, j’ai comme une envie de chanter du Charles Trenet moi !

2 réflexions sur “Funchal, côté jardins : comme une impression d’Eden

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s