Un bien joli week-end, en Somme

Au départ, j’avais prévu de vous parler des jolis villages du Lot. Et puis le souvenir tout frais d’un superbe week-end estival automnal dans la Somme m’a fait changer d’avis. Pour tout vous dire, j’écris ces lignes depuis le TER du retour – et je le regrette déjà tant il bringuebale de tous côtés, l’esprit encore bercé par le clapotis de la Manche sur les galets réchauffés sous un beau soleil d’octobre. Aujourd’hui, j’ai envie de vous raconter mon joli week-end samarien (oui, c’est comme ça qu’ont dit « de la Somme »), entre ville et bord de mer.

161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_1
étape 1 : Amiens et son quartier Saint-Leu. Cathédrale et Homme sur la bouée. Au centre, la place du Don.
161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_2
étape 2 : Mers-les-Bains et son superbe front de mer

14 octobre : un samedi matin à Amiens, dans les bras de la Somme

C’est un déplacement professionnel qui m’a donné l’occasion de revenir à Amiens. La ville de mes premiers jours et de mon premier « chez moi » d’étudiante. Une ville si proche de mon chez moi d’aujourd’hui et pourtant si loin quand on n’a pas de voiture.

Quand j’ai découvert l’horaire du premier car pour Amiens, j’ai grommelé. Un peu. 7h, ça fait tôt pour un samedi matin ! Et puis mon cœur d’amatrice de photo a pris le dessus. J’aurai 1h30 à « tuer » dans Amiens, le matin d’une journée à la météo exceptionnelle ! Saint-Leu était le quartier parfait pour chasser l’image. Des maisonnettes aux façades colorées qui se reflètent dans les canaux. Un quartier animé et festif parsemé de bars et de restaurants. Saint-Leu, le haut lieu de la vie étudiante amiénoise. Un quartier populaire installé au cœur des anciens bras de la Somme. La place du Don, l’antenne universitaire, le quai Bélu, l’homme sur la bouée… Les lieux emblématiques de Saint-Leu s’offrent à mon objectif sous la plus belle des lumières.

161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_3

161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_4

161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_5

161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_6
le quai Bélu, épicentre animé de Saint-Leu, avec ses terrasses de bars et restaurants en bord de Somme

161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_7

161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_8
L’arbre à gargouilles, où les habitants confient leurs vœux

161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_9

Peu à peu, le quartier s’anime. Ici, les sociétaires du club d’aviron sortent leurs embarcations pour l’entraînement du matin. Là, les maraîchers commencent à installer leurs étals sur le marché de la place Parmentier. Parmi eux, quelques hortillons, les « seigneurs » des hortillonnages si chers à l’Amiénois Jean-Pierre Pernaut. Ils cultivent leurs légumes sur une vaste zone de marécages en plein cœur de la ville. Des terres fertiles et limoneuses que les maraîchers rejoignent sur leurs petites barques grâce à un important réseau de canaux.

Si un jour vous vous décidez à découvrir les hortillonnages, sachez qu’on y accède facilement à pieds depuis le quartier Saint-Leu. L’itinéraire ? Suivez la Somme ! Quai Bélu, puis rejoignez le chemin de halage. Une fois passé le parc Saint-Pierre, hop vous y êtes !

Le samedi étant consacré au travail, je n’ai pas eu le temps de m’attarder ailleurs dans Amiens. Ne manquez pas les incontournables que sont la cathédrale (la plus belle de toutes AMHA) et la maison Jules Verne.

161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_10
détail de l’arbre à gargouilles

161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_11

161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_12
le quai Bélu et ses terrasses
161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_13
une marque s’est cachée dans cette photo, sauras-tu la retrouver ?
161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_14
la place du Don est bien plus animée le soir que le matin !
161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_15
sociétaires du club d’aviron en action, devant leur QG et le parc Saint-Pierre

15 octobre, balade dominicale sur la côte picarde : Mers-les-Bains et ses villas somptueuses

En Picardie (désolée, j’ai encore du mal à me faire aux Hauts-de-France), qui dit dimanche ensoleillé dit balade au bord de mer. Pour des raisons pratiques de transport – je vous rappelle que je suis dans la team sans voitures, j’ai jeté mon dévolu sur la jolie station balnéaire de Mers-les-Bains. Je ne sais pas si vous connaissez la mignonnerie absolue des villas de Mers-les-Bains. Des huisseries aux couleurs vives, des bow-windows en veux-tu en voilà, des balcons ouvragés, des mosaïques ornementales… Tout ici est charme !

La petite cité balnéaire samarienne a réussi l’exploit de conserver la quasi-totalité de ses villas fin XIXe-début XXe de son front de mer. La zone est aujourd’hui entièrement protégée, pour le plus grand bonheur des promeneurs du dimanche et des férus d’architecture.

161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_16

161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_17

161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_18
les villas du front de mer

161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_19

161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_20

161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_21
à gauche Mers-les-Bains, au fond et à droite Le Tréport

C’est un régal de se balader sur la promenade qui longe la vaste plage de galets. Au bout, les falaises de craie, typique de la partie sud de la côte picarde. Très vite, mes petites manies reviennent : une voix intérieure qui me dit « rejoins les hauteurs » !

Pour accéder au sentier littoral, il faut s’engouffrer dans la dernière rue avant la falaise. Là, un escalier nous mène à l’église. Puis on suit la route, toujours dans le sens de la montée. Quelques familles ont installé les tables de pique-nique ; elles ont bien raison ! Quitter la route. Sur le sentier, quelques blockhaus rappellent les horreurs des conflits du XXe siècle.

161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_22
vers le nord, après les dernières falaises d’Ault, le relief s’aplatit jusqu’à Cayeux-sur-Mer
161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_23
vers le sud, les falaises du Tréport annonce le pays de Caux voisin
161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_24
mini-golf, skatepark, jardin d’enfants se partagent un vaste espace verte au cœur de la commune
161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_25
centre ville
161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_26
détail des villas dans une rue qui mène au front de mer
161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_27
les superbes villas du front de mer

Au point le plus haut, la vue porte au nord jusqu’aux dernières falaises d’Ault, et s’écrase jusqu’à la plate Cayeux-sur-Mer. Côté sud, c’est la Normandie, le Tréport, ses falaises de craie (toujours) et son funiculaire. Herbes rases. Quelques moutons et pas mal de promeneurs. Un panneau portant un arrêté municipal stoppe ma progression. J’en capte quelques mots : « danger », « risque d’éboulements », « autre tracé envisagé ». Disciplinée, je rebrousse chemin en direction de Mers.

Un passage par les rues du centre, elles aussi agrémentées de jolies villas, et retour sur la belle promenade au bord de mer. Le temps file. Plus que 2 heures avant le train du retour. Profiter du soleil avant tout. De l’air de la mer. D’un dernier jour d’été égaré au milieu de l’automne. Profiter a eu le goût d’un panini Nutella-banane avalé lentement et avec délectation sur les galets.

161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_28
les cabanes de plage servent d’annexe, où on pique-nique ou on prend l’apéro
161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_29
détail d’une façade
161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_30
l’ensemble architectural constitué par les villas est protégé
161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_31
vue générale de Mers-les-Bains
161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_32
De l’autre côté de la Bresle, le Tréport

H-50 minutes. Je me résous à quitter Mers-les-Bains, ses galets et ses eaux d’un bleu inhabituel. Un dernier détour sur la jetée qui fait face au Tréport. Je ne me suis pas aventurée en Normandie. Un peu par chauvinisme picard. Mais surtout parce que son front de mer n’a pas eu le même destin que celui de Mers-les-Bains et ses mignonnes villas.

Bref, un bien joli week-end, en Somme.

Visiter

À proximité

161017_Un_bien_joli_week_end_en_Somme_33
toutes les bonnes choses ont une fin 😦

4 réflexions sur “Un bien joli week-end, en Somme

    1. Je me suis régalée pour les photos ! Une lumière comme ça en Picardie, ce n’est pas tous les jours, surtout en automne. Merci pour ton gentil commentaire. La baie de Somme est superbe, restée très sauvage. On peut même apercevoir des phoques à Cayeux sur Mer !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s